Reshoring post-covid: trois entreprises sur quatre relocalisent leur production sur le sol national

février 2021 News

Cette donnée est très intéressante: en Italie, les trois-quarts des entreprises qui avaient délocalisé leurs activités à l’étranger ont récemment relocalisé leur production (source: Istat).

Sachant que 80 % des multinationales ont déjà élaboré des plans pour relocaliser leur production dans leur pays d’origine (données Bank of America), on se rend compte qu’il s’agit d’un phénomène extrêmement important qui mérite d’être souligné.

Cette tendance s’est fortement accélérée après la première vague de la pandémie, qui a accru les difficultés de transport des marchandises et des personnes.

Qu’est-ce au juste que le Reshoring ?

Il s’agit de la relocalisation des entreprises, un phénomène qui s’oppose à l’Offshoring, c’est-à-dire la délocalisation de la production, qui était en vogue il y a encore quelques années, notamment parce que les entreprises pouvaient profiter du faible coût de la main-d’œuvre dans les pays émergents.
Mais au fil du temps, les entreprises adeptes de l’Offshoring ont commencé à rencontrer des problèmes stratégiques.

Ces entreprises ont notamment exporté leur savoir-faire et ont favorisé l’émergence d’une forte concurrence dans les pays où elles ont délocalisé leur production.

En conséquence, notre tissu productif s’est affaibli, et les économies autrefois émergentes se sont renforcées à un tel point qu’elles viennent aujourd’hui faire leur marché en Europe et rachètent des entreprises de haute technologie! Le rachat de l’entreprise allemande Kuka par un grand groupe chinois en est un exemple emblématique.

De plus, les avantages procurés par le faible coût du travail se sont progressivement réduits, pour deux raisons principales: l’augmentation des salaires dans bon nombre de ces pays, et l’automation des systèmes de production, qui réduit fortement l’impact du coût du personnel sur le coût de production total.

Un autre grand problème est le contrôle de la chaîne d’approvisionnement, qui devient très difficile, sans parler des coûts liés à la maintenance et au contrôle d’une structure productive implantée à l’étranger.

Les coûts de transport et les difficultés liées à la circulation des marchandises et des personnes ne sont plus compensés par les économies réalisées sur les coûts de personnel. De plus en plus d’entreprises ont compris qu’elles pouvaient éviter les inconvénients et les risques encourus en produisant à l’étranger tout simplement en rapatriant leur production!

Et ceci sans augmenter les coûts de production. Mieux, en les réduisant, en augmentant le contrôle de toutes les phases du processus, en améliorant significativement la qualité et en préservant leur savoir-faire, leur techniques de travail et leurs technologies.

Comment? Grâce aux énormes progrès réalisés dans les techniques et les technologies de production, à l’automation, aux systèmes basés sur l’Industrie 4.0 et aux systèmes d’organisation axés sur le Lean Manufacturing.

 

Reshoring : pourquoi l’automation rend-elle la question du coût de la main-d’œuvre de plus en plus marginale?

Gardons en tête cette donnée: le coût d’un produit se compose du coût de la matière première, de l’énergie et de la main-d’œuvre. Si les coûts de l’énergie et de la matière première sont similaires dans les différentes parties du monde, il est clair que le grand «plus» qui incitait les entreprises à se délocaliser était le faible coût de la main-d’œuvre. Il y a encore dix ans, il pouvait compenser les coûts liés à la gestion d’une filière étrangère, les frais d’expédition, etc.

Que s’est-il passé entre-temps? C’est simple. Les entreprises, en Italie comme en Europe et en Amérique du nord, se sont tournées vers des modèles de production plus industriels, allégés et automatisés.

Dans nos entreprises, la méthode de production Lean a permis de réduire les déchets et d’optimiser les processus. Ceci est beaucoup facile à réaliser dans une entreprise implantée sur le sol national que dans une entreprise située à des milliers de kilomètres de distance.

L’avantage principal qui poussait les entreprises à se délocaliser, à savoir le faible coût du travail,  est devenu de moins en moins intéressant en raison de l’augmentation progressive des salaires.

Dans tous les cas, le facteur déterminant a été l’automation. Voyons pourquoi.

 

Industrie 4.0: l’automation, l’informatisation et les systèmes de production avancés

En 2013, lorsque l’on a parlé pour la première fois d’Industrie 4.0 en Allemagne, peu ont compris l’impact potentiel de ce concept sur les entreprises et le tissu productif européen.

L’Allemagne rencontrait un problème de perte de compétitivité face aux pays émergents. Elle a alors élaboré un plan très structuré ne concernant pas uniquement les technologies, mais également les  infrastructures physiques et informatiques du pays, et ce jusque dans le milieu scolaire!

Au fil des ans, les autres pays européens ont également adopté – chacun à leur façon – le plan «Industrie du futur 4.0», qui a incité les entreprises à moderniser non seulement leurs structures informatiques, mais également et avant tout leurs systèmes de production.

De nombreuses entreprises ont commencé à investir, timidement dans un premier temps, puis de plus en plus massivement, dans des systèmes de production avancés qui ne se limitent pas à quelques phases de travail, mais qui permettent de passer de la matière première directement au produit fini, emballé et prêt à être stocké ou expédié, avec une supervision minimale.

Des systèmes flexibles qui permettent de modifier la production dans des délais très brefs et de s’adapter aux demandes du marché, comme le préconise la philosophie Lean.

Des systèmes qui permettent la programmation et le contrôle des lignes de production à distance, des machines dotées d’une téléassistance et de capteurs pour la maintenance prédictive.

L’introduction de ces systèmes a été promue et encouragée par les gouvernements de différents pays, grâce à des politiques fiscales incitatives qui ont permis aux pionniers de vérifier sur le terrain l’efficacité et l’efficience de ces systèmes. L’automation est un élément fondamental qui réduit l’intervention des opérateurs, mais qui nécessite des compétences autres que la simple gestion des machines. Il est donc nécessaire de faire évoluer les machines, mais également les personnes.

Sur le marché actuel, il n’est plus possible d’apprendre un métier que l’on exercera de la même façon toute sa vie. L’évolution rapide des technologies requiert au contraire une grande flexibilité et la capacité à se former et à étudier.

Lorsque nous fournissons une installation avancée de production, comme les systèmes Coil To Box, Coil To Window et Coil To Pack, nous savons que la formation est une condition essentielle pour tirer pleinement profit des installations et les gérer de manière optimale au fil du temps!

C’est pourquoi nous avons créé deux services de formation spécifiques, que vous pourrez également trouver sur notre site. La première section est dédiée principalement aux responsables de la production et aux dirigeants d’entreprise. Elle se rapporte à toutes les nouvelles technologies de production du secteur des produits en tôle fine. Il s’agit de la section Masterclass, à laquelle vous pouvez vous inscrire ici:

JE VEUX M’INSCRIRE À LA MASTERCLASS

 

La seconde formation est consacrée à la mise en service et au fonctionnement des lignes. Vous pouvez suivre cette formation par le biais du programme Dallan Priority. Vous accéderez à la téléassistance pour vos lignes Dallan et aux contenus enregistrés, répartis par type de ligne et par thème. Cette collection de tutoriels vidéo s’enrichit de semaine en semaine ! Les vidéos, qui font office de manuel de formation, permettront à vos techniciens d’actualiser régulièrement leurs connaissances et d’effectuer seuls la plupart des opérations de gestion de ligne, de programmation et de maintenance!

Ajoutons à cela le programme de formation personnalisé, qui peut s’effectuer sur place grâce à la visite d’un spécialiste Dallan, ou par le biais d’un webinaire adapté à vos besoins spécifiques, dont le contenu enregistré vous sera fourni en exclusivité en tant que matériel d’étude.

Pour toute autre information, veuillez contacter sans attendre [email protected]!

 

Andrea Dallan avatar
Andrea Dallan
CEO – Dallan Spa

Share This

This website uses cookies to improve user experience. By clicking the enable button you get the best experience on the website with full contents, consenting to all cookies in accordance with our  Cookie policy.